Vinci ouvre son premier parc multimodal

Le 14 décembre 2020 par Victor Miget
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le parc multimodal de Longvilliers
Le parc multimodal de Longvilliers
Vinci Autoroutes

Vinci Autoroutes a ouvert, lundi 14 décembre, en bordure de l’autoroute A10 à Longvilliers (Yvelines) un «parc multimodal» doté de parkings vélos/voitures et d’une gare routière afin de desservir des gares RER en 30 minutes.

 

Signé Vinci Autoroute, ce parc multimodal a été implanté à 50 km environ au sud-ouest de Paris. Ce nouvel équipement comprend un parking de 255 places, un abri à vélo, un espace rangement dédié aux casques, ainsi qu’une gare routière avec une salle d’attente chauffée, des espaces de travail, des étals pour des agriculteurs locaux et une bibliothèque solidaire. Coût total de l’opération : 6 M€ entièrement financés par le principal intéressé. Des bornes de recharges gratuites pour véhicules électrifiés sont également mises à disposition sur le site. «8 voitures peuvent être rechargées en simultané», précise un porte-parole de Vinci Autoroutes.

L’infrastructure se destine aux ruraux. Ces derniers peuvent y déposer leur voiture et leur vélo sur place, avant de prendre un bus express menant aux gares RER de Massy-Palaiseau et d’Orsay (Essonne). Les bus disposent de voies réservées sur l’autoroute sur une partie du trajet (2km avant la gare de Massy-Palaiseau). «Ce qui permet d’assurer une régularité même aux heures de pointes», complète le porte-parole.

Mise à niveau

Cette infrastructure répond à un besoin de refonte totale de l’espace préexistant. Construit en 2013, le parking de 155 places étaient constamment saturé. Entrainant des problèmes liés à la sécurité aux abords de la route. L’espace a donc été totalement réaménagé et désormais, le taux de remplissage du parking sera connu en temps réel sur internet.

Le parc multimodal permettra aux utilisateurs de diminuer en moyenne de 45 % les émissions de CO2 liées à leurs trajets quotidiens. Une donnée théorique basée sur un calculateur d’Ile-de-France Mobilité pour les émissions engendrées par les transports collectifs «écofrancilien» et, pour la voiture, selon les données de références publiées par l’ADEME. «Ces estimations sont applicables sur les lignes d’autocar express entre Longvilliers et Massy – Orsay, soit un trajet d’environ 27 kilomètres.», précise Vinci Autoroutes.

Le parking de Longvilliers est unique en son genre en Ile-de-France. Mais «ce sont des projets que nous  poussons chez Vinci, car ils sont un moyen efficace de décarboner les transports routiers et de faciliter le quotidien des usagers. C’est quelque chose que nous savons mettre en œuvre et nous sommes tout à fait disposés à travailler avec les collectivités pour d’autres projets de ce type», assure le porte-parole. Avis aux intéressés.