United Airlines nous pompe l’air

Le 10 décembre 2020
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Les avions de United émettent plus de 42 Mt de CO2 par an.
Les avions de United émettent plus de 42 Mt de CO2 par an.
United Airlines

La compagnie américaine va investir dans une usine de captage direct de CO2.

Avec l’essentiel de leur flotte au sol, on pourrait penser que les compagnies aériennes se désintéressent de la question climatique. Erreur. Nombre d’entre elles investissent dans des carburants peu ou pas carbonés quand d’autres préparent d’importants programmes de plantations d’arbres capteurs de CO2. United Airlines n’en restera pas là.

première mondiale

Dans un communiqué, mis en ligne ce 10 décembre, la compagnie basée à Chicago indique vouloir atteindre la neutralité carbone en 2050. Rien que de très classique, désormais. Plus original, en revanche, est le moyen choisi par le numéro 3 du transport aérien US: le captage de CO2. Le transporteur va investir plusieurs millions de dollars dans la construction de la première unité industrielle de captage direct de gaz carbonique dans l’air (DAC) aux Etats-Unis. Une première dans le secteur de l’aviation commerciale !

technologie canadienne

Conçue et exploitée par la société 1PointFive[1], cette installation devrait capter 1 million de tonnes de dioxyde de carbone par an. «Soit l’équivalent de ce qu’absorberait 40 millions d’arbres mais sur une surface 3.000 fois moindre», justifie United. La technologie de captage a été développée par la société canadienne Carbon Engineering, fondée par le climatologue David Keith.

En 2019, United Airlines a émis plus de 42 millions de tonnes de gaz à effet de serre. 



[1] co-entreprise entre Oxy Low Carbon Ventures et Rusheen Capital Management.