Toujours plus de charbon américain

Le 24 mars 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

L’administration Obama va mettre aux enchères quatre permis d’exploitation de gisements de charbon, situés sur les terres fédérales du Wyoming. Ces terrains se trouvent à proximité de la vallée de la rivière Powder, l’une des régions les plus riches en charbon des Etats-Unis.

 

La nouvelle a été annoncée, mardi, par le ministre de l’Intérieur américain, Ken Salazar, sous le regard bienveillant du gouverneur du Wyoming, Matt Mead.

 

Globalement, les réserves de ces quatre veines sont estimées à 758 millions de tonnes. Elles devraient être extraites en une quinzaine d’année.

 

Les revenus générés par cette exploitation devrait s’élever entre 13 et 21 milliards de dollars, a confirmé le ministère de l’intérieur, dont la moitié sera reversée à l’Etat du Wyoming. «Nous avons besoin d’énergie, des emplois qui vont avec l’énergie. Et d’électricité», a commenté Matt Mead.

 

Par la suite, le gouvernement américain devrait ouvrir à l’exploitation quatre autres sites du Wyoming, dont les ressources en charbon sont évaluées à 1,6 milliard de tonnes.

 

Côté climat, la combustion de ces 2,3 milliards de tonnes de charbon contribuera à l’émission de 6 milliards de tonnes de gaz carbonique (avec une concentration en carbone de 70%): l’équivalent d’une année d’émissions de gaz à effet de serre américaine.

 

Pour cette raison, l’association des Wild Earth Guardians devrait attaquer en justice les décisions du département de l’intérieur.