SNCF Réseau optimise sa maintenance

Le 16 novembre 2020 par Victor Miget
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Avec cette application, la SNCF veut centraliser son système d’information sur l’état des infrastructures.
Avec cette application, la SNCF veut centraliser son système d’information sur l’état des infrastructures.

SNCF Réseau et Capgemini vont déployer une application visant à unifier les informations sur l'état du réseau ferroviaire français. Objectif : améliorer le traitement des opérations de maintenance, la régularité de circulation et l'information voyageurs.

 

Pas d’anglicisme pour cette application 100% française baptisée «Supervision Nouvelle Génération». Développée par Capgemini, entreprise tricolore spécialisée dans les services numériques, et par SNCF Réseau, elle vise à optimiser la supervision des 30.000km de voies ferrés françaises. L’outil est testé depuis le 1er juillet en Auvergne Rhône-Alpes. Visiblement avec succès : il devrait être déployé sur l’ensemble du territoire ces deux prochaines années.

Rapidité d’information et d’intervention

Jusqu’ici, le réseau ferré français était surveillé par différents systèmes afin de détecter les anomalies, avertir les cheminots et remédier aux défaillances techniques sur les voies, la signalisation, les passages à niveaux, les caténaires ou encore les aiguillages. L’application va unifier ces outils au sein d’une seule et même plateforme.

Les opérateurs sur site auront accès à ces données et pourront consulter les problèmes signalés en temps réel, et visibles sur une carte affichée par l’application. Mais aussi accéder à l’historique des pannes, échanger avec l’un des quatre centres de supervision du territoire et les informer de l’évolution de la situation en temps réel.  «Ces informations sont instantanément mises à disposition des opérateurs ferroviaires qui peuvent ainsi informer au mieux les voyageurs.», précise un communiqué de SNCF Réseau. 

Maintenance préventive

Un logiciel d’analyse d’historique des pannes et de l’état des installations permettra d’anticiper les problèmes en commandant des opérations de maintenances préventives. «Globalement, nous allons passer d’une maintenance très systématique à une maintenance au plus près des besoins, plus précise et en temps réel : la maintenance du réseau au bon moment et au bon endroit», résume Olivier Bancel, directeur général adjoint Production, SNCF Réseau.

L’objectif de la filiale de la SNCF est de compléter son système d’information sur l’état des infrastructures en y ajoutant les données provenant de la surveillance humaine, de la télésurveillance et des trains de surveillance.