Renouvelables : la Belgique présente son plan

Le 27 septembre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

Avec trois mois de retard, le Royaume devrait enfin présenter son plan « Energies renouvelables » à la Commission européenne. Ce programme précise les efforts qui devront être accomplis, outre-Quiévrain, pour que la Belgique atteigne en 2020 l’objectif « Renouvelables » qui lui a été assigné par le paquet Energie-climat : 13 % de la production d’énergie finale à partir d’énergies vertes.

 

Au terme de très laborieuses négociations, un accord a finalement été trouvé en fin de semaine dernière, indique Le Soir. Accepté par les négociateurs de toutes les communautés, le texte de 88 pages précise que 11,9 % de l’énergie de chauffage sera verte, 20,9 % dans la production d’électricité et 10,14 % dans les transports. Voilà pour l’essentiel.

 

Mais, comme toujours en Belgique, le diable se niche dans les détails. Ainsi, la Flandre s’engage à atteindre l’objectif fédéral «  autant que possible au moyen de sa production interne ». Réticent à investir dans les énergies vertes, le gouvernement flamand préfère avoir recours à des «  mécanismes de coopération » non encore définis. Une solution rejetée par les exécutifs wallon et bruxellois.

 

Autre difficulté : le partage de la charge entre les régions n’a pas été couché sur le papier. Une tâche que seul le gouvernement fédéral pourra réaliser. Hélas, voilà 6 mois que le Royaume se cherche un gouvernement. Et il n’est pas dit qu’il le trouve dans les prochaines semaines.