Rail: Castex relance de 250 millions

Le 05 octobre 2020 par Valéry Laramée de Tannenberg, envoyé spécial
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L'Etat va investir dans la modernisation du réseau d'Auvergne-Rhône-Alpes.
L'Etat va investir dans la modernisation du réseau d'Auvergne-Rhône-Alpes.
DR

Objectif: moderniser les réseaux ferrés auvergnats.

On savait que Jean Castex aimait le train. Cela se confirme. En moins de quatre jours, le premier ministre vient de donner deux coups de pouce au ferroviaire. Vendredi 2 octobre, le gouvernement annonçait une aide financière aux régions souhaitant tester les trains régionaux consommant de l’hydrogène. Une aubaine pour Alstom qui a déjà vendu ce type de train en Allemagne et le teste en Autriche.

Ce lundi 5 octobre, le chef du gouvernement a récidivé. L’ancien maire de Prades a annoncé le déblocage de 280 millions d’euros, en deux ans, en faveur de la rénovation de certains axes ferroviaires d’Auvergne-Rhône-Alpes.

des travaux et des trains

Environ 130 millions, issus du plan de relance, seront alloués à la rénovation de la ligne Clermont-Paris. Objectif: «permettre que Paris et Clermont-Ferrand se trouvent à 3H15», a indique le locataire de l’hôtel de Matignon. Aujourd’hui, le trajet peut prendre jusqu’à 5 heures. Environ 1,8 million de voyageurs empruntent chaque année la ligne. En plus de l’amélioration des voies, de nouvelles rames Intercités seront mises en circulation à partir de 2023.

Par ailleurs, 130 millions d'euros seront affectés aux petites lignes, à parité avec la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ces lignes «sont desservies par TER mais (...) sont souvent dans un état d'infrastructures extrêmement difficile»: neuf d'entre elles bénéficieront de ces investissements, a précisé le Premier ministre. Enfin 20 millions d'euros seront affectés au fret, notamment à «cinq lignes dites capillaires».