Protoxyde d’azote: les émissions montent en flèche

Le jeudi 08 octobre 2020 à 17h 36 par Romain Loury
Le budget mondial du N2O
Le budget mondial du N2O
Global Carbon Project (GCP) and International Nitrogen Initiative (INI)

Troisième gaz à effet derrière le dioxyde de carbone et le méthane, le taux de protoxyde d’azote (N2O) grimpe à toute vitesse dans l’atmosphère, révèle une étude internationale publiée mercredi 7 octobre dans Nature. A leur rythme actuel, ces émissions, en grande partie liées aux engrais azotés, sont très loin des objectifs fixés par l’accord de Paris.

Extrait : C’est l’un des grands oubliés de la lutte contre le réchauffement climatique: d’un potentiel de réchauffement global (PRG) 298 fois plus élevé que le CO2, le protoxyde d’azote, d’une durée de vie moyenne de 116 ans dans...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus