Pollution de l’air: le deuxième confinement a moins d’effet

Le vendredi 13 novembre 2020 à 18h 20 par Romain Loury
Des émissions en baisse de 30% sur Paris
Des émissions en baisse de 30% sur Paris
Airparif

La pollution de l’air liée aux émissions du trafic routier s’améliore légèrement depuis le début du deuxième confinement, mais de manière beaucoup moins marquée que lors du premier. En Ile-de-France, la baisse des émissions de polluants n’est que de 20%, contre 70% au printemps, indique Airparif.

Extrait : Les confinements se suivent, mais ne se ressemblent pas toujours. Moins strict qu’au printemps (du 17 mars au 11 mai), celui en vigueur depuis le 1er novembre autorise l’ouverture des établissements scolaires, et se montre plus...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus