La RATP sait-elle mesurer la qualité de l'air du métro parisien?

Le mercredi 27 janvier 2021 à 17h 48 par Victor Miget
Métro parisien
Métro parisien

Selon Respire, les capteurs installés par la RATP n’évaluent pas correctement les niveaux réels de pollution de l’air du métro de Paris. Cette situation pourrait se régler devant les tribunaux prévient l’association.

 

Extrait : Du rififi dans les couloirs du métro. Alors que la RATP affirme surveiller la pollution de l’air au moyen du dispositif SQUALES, une étude commanditée par l’association Respire et le Syndicat autonome de la RATP (SAT-RATP),...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus