Olkiluoto 3 : le cauchemar continue

Le 01 septembre 2020
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le premier EPR ne démarrera pas de sitôt.
Le premier EPR ne démarrera pas de sitôt.
TVO

La tête de série du programme EPR devrait démarrer avec 13 ans de retard. Si tout va bien.

Six nouveaux mois dans la vue ! Le 28 août, l’électricien finlandais Teollisuuden Voima Oyj (TVO) a pris acte du nouveau planning de mise en service de son réacteur EPR. Selon le calendrier transmis par le consortium Areva-Siemens, la troisième tranche de la centrale nucléaire d’Olkiluoto pourra recevoir son premier chargement de combustible en mars 2021, pour un raccordement au réseau prévu 7 mois plus tard.

un chantier de 1.500 personnes

La mise en service commerciale ne devrait pas intervenir avant le mois de février 2022, avec plus d’un an de retard par rapport au programme rédigé en mai dernier. S’il injecte effectivement ses premiers MWh à la fin de l’hiver 2022, Olkiluoto 3 affichera 13 années de retard total.

Occupant toujours 1.500 personnes, le chantier a connu de nombreux déboires ces derniers mois : fuite de vannes du pressuriseur (lequel vibre d'ailleurs un peu trop), mise en place de pièces inadaptées dans les groupes diesel de secours, défaut dans les prises d’eau de mer, câbles électriques défaillant dans certains automates. Les mesures anti-Covid imposées aux entreprises par les autorités sanitaires finlandaises n'ont pas arrangé les choses.