Mer du Nord: la fuite est presque colmatée

Le 22 août 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Shell a annoncé, vendredi 19 août, qu’un pas important avait été franchi dans la lutte contre la marée noire provoquée par une double fuite sur un oléoduc reliant l’une de ses plates-formes à l’Ecosse.
 
Des plongeurs sont parvenus à fermer une vanne commandant le flux d’huile dans le flexible, a indiqué le pétrogazier. «Notre prochain travail sera de remonter le brut qui se trouve toujours dans la partie dépressurisée de l’oléoduc. Et cela prendra du temps», a précisé Glen Cayley, le directeur technique, en Europe, de Shell exploration-production.
 
Selon les dernières estimations de la compagnie anglo-néerlandaise, le flux de la fuite de brut est inférieur à 200 litres d’huile par jour. Environ 280 tonnes de pétrole ont été déversées dans la mer, depuis la découverte de l’incident, le 10 août dernier. Les garde-côtes britanniques estiment à 6,7 kilomètres carrés la surface d’eau souillée. Une surveillance aérienne et sous-marine doit démarrer pour détecter d’éventuelles fuites qui n’auraient pas encore été découvertes.