Loire-Bretagne: statu quo sur l’état des eaux

Le 04 octobre 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
30% des masses d'eau, dans leur ensemble, affichent un bon état
30% des masses d'eau, dans leur ensemble, affichent un bon état
© Ifremer

La dernière évaluation de l’état des eaux, examinée le 3 octobre par le comité de bassin Loire-Bretagne, montre que le statu quo perdure. Depuis plusieurs années, le bassin (1) affiche en effet seulement 30% de masses d’eau en bon état, contre un objectif de 61% en 2015, fixé par le Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (Sdage), dans le respect de la directive-cadre sur l’eau.

 

Cette nouvelle étude montre qu’il n’y a pas eu d’amélioration significative des cours d’eau entre 2010 et 2011, ni des plans d’eau entre 2007 et 2011, ni des eaux souterraines entre 2006 et 2011.

 

A noter que lors de sa session plénière, le comité a rendu un avis favorable sur 5 projets de schéma d’aménagement et de gestion des eaux (Sage): Layon-Aubance (Maine-et-Loire), Marais breton et baie de Bourgneuf (Loire-Atlantique et Vendée), Blavet (Côtes d’Armor et Morbihan) et Vilaine et Aulne (Ille-et-Vilaine).

 

Il émet toutefois des réserves pour 4 d’entre eux, sur la réduction de l’artificialisation des cours d’eau, la réduction des flux de nitrates, et la protection des têtes de bassin versant. L’examen du Sage Mayenne est quant à lui reporté au 12 décembre.

 

(1) Des sources de la Loire et de l’Allier jusqu’à la pointe du Finistère, ce bassin traverse 10 régions et 36 départements.