Loi CCC: une décarbonation des transports, vraiment?

Le lundi 11 janvier 2021 à 18h 19 par Victor Miget
Sur les vols intérieurs métropolitains, à compter du 1er janvier 2022 les exploitants d’aéronefs devront compenser 50 % des émissions de gaz à effet de serre.
Sur les vols intérieurs métropolitains, à compter du 1er janvier 2022 les exploitants d’aéronefs devront compenser 50 % des émissions de gaz à effet de serre.

Davantage de zone à faibles émissions, moins d’avions dans le ciel, fin de l’avantage fiscal sur le gazole pour les poids lourds… Sur le volet transport, le projet de loi reprend certaines propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC). Sans pour autant les appliquer totalement.

 

Extrait : Certaines propositions transport de la convention citoyenne pour le climat (CCC) ont déjà beaucoup fait parler d’elles à l’instar du malus massique. Le projet de loi « Convention » fait de même, en transposant d’autres...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus