Les ZFE protégées par vidéo-verbalisation dès 2021

Le 14 janvier 2021 par Victor Miget
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Toutes les ZFE seront concernées par la vidéo-verbalisation à l'été 2021.
Toutes les ZFE seront concernées par la vidéo-verbalisation à l'été 2021.
DR

Le ministre chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari a annoncé que la mise en place de la vidéo-verbalisation dans la zone à faibles émissions (ZFE) se ferait fin 2021.

 

Les sanctions pourraient tomber pour les contrevenants aux obligations de la zone à faible émission (ZFE) de la Métropole du Grand Paris. Les choses vont bouger dans le périmètre de l’A86. La mise en place de la vidéo-verbalisation devrait y augmenter significativement le nombre des rares amendes forfaitaires de 68€. Le ministre chargé des transports, Jean-Baptiste Djebbari a déclaré, dans une interview accordée au Parisien, que «l'objectif, c'est qu'elle (la vidéoverbalisation ndlr) démarre d'ici fin 2021. Puis que les contrôles-sanctions automatisés, avec un radar, puissent se développer dans la foulée».

Bouchon. Initialement programmé au 1er janvier 2021, c’est finalement à compter du 1er juin, que les véhicules Crit'Air 4 et Crit'Air 5 ne pourront plus circuler de 8h à 20h en semaine, dans les 79 communes du Grand Paris. Un interdiction déjà d’actualité dans Paris intra-muros, depuis le 1er juillet 2019.

«Nous sommes maintenant dans une phase d'exécution et de mise en œuvre, en lien avec le ministère de l'Intérieur et l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions», a-t-il détaillé.

Rappel: ces interdictions de circulations basées sur la vignette Crit’Air, n’ont pour l’heure, rien de contraignante. A l’exception de Paris, où le non-respect des règles est sanctionné, ailleurs, les contrôles sont réalisés à titre « pédagogique ».

Toutes les ZFE concernées

Important : c’est l’ensemble des ZFE qui sont concernées par ce calendrier a confirmé le cabinet de Jean-Baptiste Djebbari au journal Les Echos. Soit, les Métropoles du Grand Paris, de Grenoble et de Lyon. Ainsi que les sept autres ZFE qui devront être mises en place cette année, suite à une décision du Conseil national de l’air du 18 novembre 2020. Ainsi que 35 agglomérations de plus de 150.000 habitants qui devront se doter de leur ZFE d'ici à 2025.

La vidéo-verbalisation s’ajoutera aux contrôles routiers effectués par les forces de l'ordre. Ce système s’appuie sur les dispositifs de vidéosurveillance dans l’espace public. Il sanctionnera à distance,  sans que l’interception du conducteur soit nécessaire. Une procédure déjà mise en œuvre dans plusieurs municipalités depuis 2008.