Les Républicains découvrent l'écologie

Le 16 septembre 2020 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Christian Jacob, à la tête d'un parti sur la route de l'écologie.
Christian Jacob, à la tête d'un parti sur la route de l'écologie.
JF Benard

Le premier parti de la droite classique crée une cellule de réflexion sur l'écologie.

Après l’éviction de Nathalie Kosciusko-Morizet et de Chantal Jouanno, le parti créé par Alain Juppé avait totalement laissé de côté les questions environnementales. Une situation qui appartient désormais au passé, estiment les dirigeants de la formation conservatrice.

Succès politique des écologistes oblige, Les Républicains (LR) renoue avec les questions environnementales. Ce mercredi 16 septembre, la formation actuellement présidée par Christian Jacob a annoncé la création d’un groupe de travail (on dit task force chez LR) sur une écologie «responsable, pragmatique et humaine». D’ici au 4 novembre, parlementaires et élus locaux qui composent le groupe devront produire un « travail de fond » sur l’alimentation, l’agriculture ou la fiscalité environnementale.

la droite n'incarne pas l'écologie

Les penseurs auront fort à faire. Selon le sondage Ifop, 67% des Français (52% des sympathisants de droite) estiment qu' «aujourd'hui, aucun parti de droite n'incarne l'écologie ».

Pour autant, 76% des sondés (82% à droite) pensent que «l'écologie n'est ni de gauche ni de droite». Si 55% des Français font «confiance» à Europe Ecologie Les Verts (EELV) pour mener une politique écologique, derrière LR, LREM et le PS sont dans un mouchoir, entre 28 et 29%, selon ce sondage réalisé du 11 au 14 septembre.

Parmi les thématiques où la droite apparaît la plus crédible, citons le développement d'une production industrielle made in France, la défense de l'agriculture et le développement des énergies décarbonées.