Les défis du futur syndicat unique de l’eau de Guadeloupe

Le jeudi 12 novembre 2020 à 17h 51 par Stéphanie Senet
Ferdy Louisy, président du Siaeag depuis septembre 2020
Ferdy Louisy, président du Siaeag depuis septembre 2020

Alors que la gestion de l’eau potable et de l’assainissement sera confiée fin 2021 à un syndicat unique, les financements manquent à l’appel pour mettre le réseau insulaire en état. Le point avec Ferdy Louisy, président du syndicat intercommunal d’alimentation en eau potable et d’assainissement de l’île (Siaeag).

Extrait :   L’accès à l’eau potable a-t-il progressé en Guadeloupe depuis le plan lancé en 2018 ? Il faut comprendre que l’on part de très loin, avec un taux de rendement du réseau de distribution de l’eau potable qui...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus