Les Européens encore fortement exposés à l’ozone

Le 07 mai 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
80% des stations de mesure affichent des dépassements du plafond moyen autorisé sur 8 heures
80% des stations de mesure affichent des dépassements du plafond moyen autorisé sur 8 heures

 

L’été dernier a été chaud en matière d’émissions d’ozone, affirme l’Agence européenne de l’environnement (AEE) dans un rapport publié le 6 mai.

 

Des dépassements du plafond moyen autorisé sur 8 heures (120 microgrammes par mètre cube) ont été observés dans 80% des 1.607 stations de mesure étudiées[1]. Dans 6% des stations, cette valeur-seuil a même été dépassée plus de 25 jours entre avril et septembre 2014. Une situation critique qui concerne 7 pays européens (Allemagne, Autriche, Chypre, Espagne, France, Hongrie et Luxembourg), et expose leur population à des risques importants de maladies cardiovasculaires et respiratoires.

 

L’Hexagone détient par ailleurs un triste record, celui d’avoir atteint la plus forte concentration pendant une heure d’affilée, soit 305 ?g/m3 au niveau de l’étang de Berre (ouest de Marseille) le 11 juin dernier.



[1] Ces stations sont situées dans 30 pays européens