Les Anglais ne croient pas à la «com» carbone

Le 09 avril 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

Alors que débute aujourd’hui la semaine du climat (Climate Week), les Britanniques manifestent une certaine défiance vis-à-vis de la communication «carbone» des entreprises.

 

Un sondage, commandité par le Carbon Trust et mis en ligne aujourd’hui 22 mars, révèle que 90% des Britanniques interrogés veulent que les entreprises s’engagent à réduire de 3% par an leurs rejets de gaz à effet de serre. Seule façon d’atteindre l’objectif légal de 80% de réduction d’émission d’ici 2050.

 

Une grande majorité (66%) doutent de la véracité des actions carboniques mises en exergue par lesdites entreprises. Et 7%, seulement, croient en la communication climatique «corporate».

 

Raison pour laquelle 7 Britanniques sur 10 estiment que les entreprises devraient être légalement tenues de publier leurs émissions réelles.

 

Le monde de l’entreprise ne devrait pas prendre ces chiffres à la légère. Car plus d’un Britannique sur deux affirme conditionner ses achats en fonction des preuves de l’engagement climatique du producteur.