Le plan commun de BPI France et de la Banque des territoires

Le 09 septembre 2020 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
On va pouvoir financer les unités de production d'hydrogène vert.
On va pouvoir financer les unités de production d'hydrogène vert.
VLDT

Près de 40 milliards d’euros. C’est le montant cumulé que BPI France et la Banque des territoires vont consacrer, d’ici à 2024, au financement de projets conçus dans le cadre du plan de relance, présenté le 3 septembre.

Les deux filiales de la Caisse des dépôts entendent intervenir sur trois dossiers principaux: transition des entreprises et des territoires,  développement des énergies renouvelables. Sans oublier les «greentechs» et les réseaux.  

Sur le premier chapitre, les deux banques mobilisent 20 Md€ pour octroyer des prêts à la rénovation des logements, des écoles, des universités et des bâtiments commerciaux. Les deux établissements espèrent ainsi contribuer à la remise à niveau de 125.000 logements par an, pendant 5 années.

mobilité bas carbone

Elles consacreront 3,5 Md€ à la mobilité décarbonée. Ce qui englobe le financement de l’achat de 11.000 véhicules électriques et hybrides et de la pose de 50.000 bornes de recharge pour les véhicules électriques, à gaz, voire à hydrogène. Dans le lot, la Banque des Territoires financera les plans de transformation des voieries urbaines, à commencer par l’extension des réseaux cyclables et des systèmes de logistique urbaine (70 M€).

Environ 14,5 Md€ seront alloués au financement de la construction de moyens de production d’énergies renouvelables avec un objectif de 8,8 GW de puissance installée, en France et à l’étranger.

Pour alléger leur bilan carbone, Bpifrance proposera aux industriels le Prêt Vert, à hauteur de 1,5 Md€. En complément, le prêt économies d’énergie de 350 M€ financera des opérations éligibles au certificat d’économie d’énergie des secteurs «Industrie» et «Bâtiments tertiaires».

renouvelables et hydrogène

La Banque des Territoires mobilisera 250 M€ de fonds propres pour investir dans des centrales à biomasse, la production de chaleur, de froid, l’hydrogène vert…) ou encore le recyclage des déchets. La banque a aussi prévu de consacrer 40 M€ pour la production d’hydrogène vert dans les territoires.

Bpifrance renouvellera son fonds d’investissement dédié aux développeurs d’énergies renouvelables (Fonds France Investissement Energie Environnement – FIEE) à hauteur de 150 M€. Les développeurs d’ENR pourront par ailleurs solliciter des crédits export pour financer leur internationalisation sur une enveloppe de 275 M€ d’ici à 2024.

Bpifrance accompagnera la structuration de la filière Biogaz avec une enveloppe de 350 M€ de prêts, financés par le ministère de l’Agriculture et l’Ademe. En complément, Bpifrance proposera aux entreprises des missions de conseil.

En mobilisant 2,5 Md€, Bpifrance espère soutenir 9.000 projets portés par des greentechs, dans les domaines de la lutte contre le réchauffement climatique, les pollutions de l’eau, de l’air et du sol et contribuant à la préservation des ressources naturelles). La Banque des Territoires consacrera 3 milliards de prêts à la rénovation des réseaux d’eau, à la modernisation des systèmes de gestion de déchets, aux réseaux de chaleur et à la lutte contre l’artificialisation des sols et la préservation de la biodiversité.