Le Japon va auditer la sûreté de son parc nucléaire

Le 06 juillet 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Suivant les Etats-Unis, la Suisse ou la Russie, le Japon va procéder à des «tests de résistance» sur l'ensemble de ses centrales nucléaires pour vérifier leur niveau de sûreté après l'accident de Fukushima, a annoncé, mercredi, le ministre de l'Economie, Banri Kaieda, cité par les agences de presse Jiji et Kyodo.
 
Aucun des réacteurs stoppés pour maintenance depuis l'accident du 11 mars n'a pu redémarrer à cause de cette anxiété, ce qui a drastiquement réduit la production d'électricité des compagnies nippones.
 
Avant la catastrophe du Tohoku (nord-est), l'exploitation de l'énergie nucléaire représentait près de 30% de la production de courant au Japon, une proportion nettement plus réduite aujourd'hui alors que seuls 19 réacteurs sont exploités sur 54.