Le géant Amazon face aux petits commerçants

Le 23 juin 2020 par Victor Miget
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Amazon
Amazon

Mardi 22 juin, un collectif a demandé au gouvernement l’instauration d’un moratoire de deux ans sur les  projets d'entrepôts du distributeur en ligneprotéger le commerce de proximité" et l’environnement.

 

Les géants Amazon et Alibaba sont aux prises avec les petits commerces. Un collectif de commerçants, d'élus et d'associations a demandé au gouvernement d'adopter un moratoire de deux ans sur « les projets d'entrepôts et méga-centres de tri » du commerce en ligne. Ils craignent que le développement agressif de l’e-commerce porte un coup supplémentaire aux petits commerces. 8 à 11 projets de centre et d’entrepôt d’Amazon et de son homologue chinois Alibaba, sont prévus en France. Quatre ont déjà été autorisés par l'État.

Au risque pour les petits commerces s’ajoute une problématique écologique. Ces centres devraient occasionner l’importation de 960 millions de produits supplémentaires, pour la plupart venus de Chine. Conduisant à l'explosion du trafic routier et l'augmentation de 30% du fret aérien.

Bonne foi

Contacté début juin par le Journal de l’environnement, Amazon assurait avoir créé 30.000 emplois en France depuis son arrivé il y a 20 ans. Rappelant au passage son engagement en faveur de l’environnement et rappelant que ses  « sites intègrent les dernières avancées en termes d'efficacité énergétique et d'utilisation responsable des ressources ».

Le géant américain vise le zéro émission carbone d'ici à 2040. Ce mardi, le groupe de Jeff Bezos annoncé la création du Climate Pledge Fund. Doté de 2 milliards de dollars, ce fonds d'investissement servira à la décarbonation d’entreprises liées à la logistique