- 

Le covoiturage fait son entrée sur l'A48

Le 30 septembre 2020
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Les contrevenants encourrent une amende de 135 €.
Les contrevenants encourrent une amende de 135 €.
Area

Destiné à décongestionner un tronçon d'autoroute urbaine à Grenoble, ce dispositif fonctionne à l'intelligence artificielle.

Une voie réservée au covoiturage a été mise en service, mercredi 30 septembre, à l'entrée de Grenoble sur l'autoroute en provenance de Lyon afin de résoudre les embouteillages chroniques aux heures de pointe et réduire la pollution, a annoncé le gestionnaire Area.

Cette voie s'étend d'une barrière de péage sur l'A48 jusqu'à Grenoble sur une distance de 8 kilomètres. Elle est «activée lorsque le trafic se densifie et que la vitesse des clients diminue significativement», explique la filiale du consortium Eiffarie dans un communiqué.

pédagogie d'abord

Un losange blanc sur fond noir est alors affiché sur des panneaux lumineux situés au-dessus de la voie de gauche et la vitesse maximale s'abaisse alors à 50 kilomètres/heure pour l'ensemble des voies. Cette voie est accessible à tout véhicule léger contenant 2 personnes ou plus, aux taxis (même vides) et aux véhicules présentant la vignette Crit'Air 0 émission (électriques ou à hydrogène).

Durant les premiers mois de l’opération, Area va privilégier la pédagogie. Un système d’intelligence artificielle va compter les occupants des véhicules roulant dans la voie de covoiturage. Les automobilistes solitaires seront alertés qu’ils se trouvent sur une mauvaise piste, par des messages diffusés par des panneaux lumineux.

Area ne verbalisera pas les contrevenants. Les voies de covoiturage sont maintenant inscrites au Code de la route, rappelle le gestionnaire, et les contrôles relèvent des forces de l'ordre. Les automobilistes en infraction encourront une amende de 135 euros passé la période de familiarisation.