Le carbone de l’Amazonie est cartographié

Le 07 septembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

Une équipe américaine vient de réaliser les premières cartes haute résolution des stocks de carbone dans la forêt amazonienne, dans un article à paraître dans larevue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).                                   

 

L’équipe du département d’écologie globale à l’université de Standford (Etats-Unis), en partenariat avec le WWF et le ministère péruvien de l’environnement, a cartographié le carbone stocké dans la forêt tropicale et émis par les pratiques humaines (déforestation, construction de routes etc.).

 

L’étude a porté sur une zone de 43.160 km 2 de la forêt amazonienne au Pérou, soit l’équivalent de la surface de la Suisse. Les chercheurs ont montré que la construction de l’autoroute interocéanique, combinée avec l’orpaillage, a induit une hausse des émissions dues à la déforestation de plus de 61% en 2009, alors que les émissions liés à la dégradation doublaient.

 

Cette technique ouvre la voie à une surveillance plus précise du stockage et des émissions de carbone dans le cadre de l’initiative des Nations Unies pour la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation (REDD), indique le communiqué de la Carnegie Institution for Science.