La rénovation énergétique pour tous

Le 23 décembre 2020 par Victor Miget
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
4 Mds€ vont être consacrés à la rénovation énergétique des bâtiments publics.
4 Mds€ vont être consacrés à la rénovation énergétique des bâtiments publics.
VLDT

Le plan de relance consacre 6,7 milliards à la rénovation énergétique des logements privés, des locaux de TPE/PME, des bâtiments publics de l’État et des logements sociaux.

 

article initialement publié le 03/09/2020

Le volet logement du plan de relance, présenté par le gouvernement ce jeudi 3 septembre, met l’accent sur la rénovation plutôt que sur la construction neuve.

Premier changement notable: une rehausse significative du budget alloué à MaPrimeRénov’[i]. Soit 2Md€ sur 2021-2022, contre 800 millions d’euros (M€) initialement. «Le dispositif actuel est insuffisant pour financer des travaux très lourds de rénovation (les 5 millions de passoires thermiques identifiées ndlr)», reconnait le gouvernement dans un communiqué.

Autre bouleversement, à partir du 1er janvier 2021, tous les ménages seront éligibles à MaPrimeRénov’, avec une incitation pour les ménages plus aisés à effectuer des rénovations globales de leur logement. Initialement exclus du dispositif, propriétaires bailleurs et copropriétés entrent aussi dans le calcul. Les barèmes prévus et les travaux éligibles seront annoncés à la fin du mois de septembre. 

500 M€ vont être alloués la rénovation thermique et la restructuration des logements sociaux. «Des subventions seront octroyées aux organismes HLM, aux collectivités ou aux maîtres d’ouvrage d’insertion (associations, etc.) pour que le parc de logement social atteigne les standards les plus élevés», affirme-t-on à l’Hôtel de Roquelaure. Objectif: sortir le maximum de logements sociaux du statut de « passoire énergétique » avec l’obtention du label « bâtiments basse consommation».

L’Etat se rénove

Les bâtiments publics (écoles, universités), qui représentent 100 millions de m2, se voient doter de 4Md€. «300 M € sont délégués aux régions pour rénover les lycées notamment ; les universités et laboratoires de recherche bénéficient de moyens du plan de relance sur appel à projet», stipule le gouvernement. Les bâtiments de l’État (casernes de police et de gendarmerie, palais de justice, préfectures) feront l’objet d’un autre appel à projet.

Concernant les bâtiments des communes et départements, écoles, collèges, équipements sportifs etc., des dotations de l’État gérées au niveau local viendront soutenir les collectivités. Enfin, plus de 2 Md€ seront dédiés à la rénovation énergétique des EHPAD et des hôpitaux dans le cadre du Ségur de la santé. Les TPE/PME quant à elles, devront se contenter de 200 M€ afin de rénover leurs locaux.

 



[i] Lancée le 1er janvier 2020, Ma primeRénov remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ». Elle est versée sous conditions de ressources par l'Anah.