La région parisienne peine à réduire ses déchets

Le 06 mars 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L'Ordif présentera ses chiffres complets le 15 mars
L'Ordif présentera ses chiffres complets le 15 mars

A l’occasion du Forum régional de la prévention, qui s’est tenu les 5 et 6 mars à Paris, les premiers chiffres de la production francilienne de déchets en 2010 ont été diffusés.

«La baisse est limitée», reconnaît Helder de Oliveira, le directeur de l'Observatoire régional des déchets d’Ile-de-France (Ordif). Huit jours avant la diffusion officielle du tableau de bord annuel, prévue pour le 15 mars, il a annoncé que la région francilienne avait produit 5,59 millions de tonnes de déchets ménagers et assimilés (DMA) en 2010, ce qui représente 474 kg/an/habitant.

C’est seulement 1 kg/hab de moins qu’en 2009, ce qui montre que les tonnages se sont stabilisés dans la région. En 5 ans, les poubelles d’Ile-de-France auront tout de même perdu 13 kg/hab.

«Si l’on regarde nos voisins européens, comme les Flandres, nous avons encore des progrès à accomplir», poursuit Helder de Oliveira. En Ile-de-France, l’incinération reste élevée. Elle concerne 57% des DMA produits, pour 14% de stockage et 14% de valorisation matière. La France se retrouve donc en queue du peloton européen pour la valorisation, juste devant les nouveaux pays entrants.