La RE2020 reportée à l’été 2021

Le 15 mai 2020 par Victor Miget
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La RE2020 entrera en vigueur à l'été 2021.
La RE2020 entrera en vigueur à l'été 2021.
VLDT

Les ministères de la Cohésion des territoires et de la Transition écologique décalent l’adoption de la future réglementation environnementale 2020 (RE2020).

 

Censée remplacer la réglementation thermique 2012 (RT2012), la RE2020 est (encore) retardée; crise de la Covid-19 oblige. Cette réglementation annonce de nouvelles exigences environnementales dans le domaine du bâtiment. Initialement prévue pour le 1er janvier 2021, elle entrera en vigueur un semestre plus tard.

«La crise sanitaire a rendu l’organisation des concertations et consultations plus complexe», justifient les deux ministères. Ce travail de concertation est indispensable, car il  permettra de «fixer collectivement une ambition environnementale à la fois exigeante et soutenable dans un contexte de reprise».

Une phase de simulation bientôt terminée

Les discussions reprendront cet été. Les textes réglementaires sont attendus pour le début de l’année prochaine. Ensuite, «dans la continuité de l’expérimentation E+C-[i] qui préfigure la réglementation depuis 2017, l’ensemble des acteurs devra également bénéficier d’une période de plusieurs mois pour poursuivre l’appropriation des règles, entre leur officialisation et leur entrée en vigueur».

Le gouvernement rappelle que le processus de simulation suit néanmoins son cours. Cette phase avait été lancée en janvier dernier. Elle s’achèvera fin mai et ses résultats seront dévoilés dans la foulée. Elle vise à déterminer les niveaux de performance qui seront retenues dans la future réglementation. Et ce en testant différents indicateurs, à des niveaux différents, tels que la performance de l’isolation, les consommations en énergie primaire du bâtiment etc.

autres réformes décalées

D’autres réformes voient leur calendrier bousculé. A commencer par celle du dispositif RGE. Annoncé pour le 1er septembre 2020, ce rendez-vous est reporté pour 2021. Il s’agira, entre autres, de renforcer les audits énergétiques et réprimer plus efficacement la fraude … Même chose concernant l’amélioration du diagnostic de performance énergétique (DPE). Plusieurs textes étaient attendus dès ce printemps. Ils seront finalement publiés cet autonome.

 


[i] L'expérimentation E+C- (comme «énergie positive et réduction carbone»), préfigure la future réglementation. Il intègre à l'évaluation des bâtiments leur empreinte carbone. Les retours d'expérience dans le cadre d'E+C- permettront d'affiner la réglementation, en termes de faisabilité technique et économique.