L’incurie politique, autre fléau de la biodiversité

Le jeudi 24 septembre 2020 à 17h 47 par Romain Loury
Allain Bougrain-Dubourg
Allain Bougrain-Dubourg
DR

Une belle loi, mais qui demeure largement inappliquée. Tel est le constat du Conseil économique, social et environnemental (Cese) dans un avis au sujet de la loi biodiversité de 2016, voté mercredi 23 septembre. Le signe d’un criant manque de courage, estime son corapporteur Allain Bougrain-Dubourg.

Extrait : Le constat est sévère: promulguée en août 2016, la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages ne sert pour l’instant pas à grand-chose. Au-delà de la création de l’Office français de la...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus