L’Espagne trace sa route hydrogène

Le 07 octobre 2020 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L'ancienne centrale solaire thermodynamique de Puertollano.
L'ancienne centrale solaire thermodynamique de Puertollano.
Iberdrola

Madrid va investir près de 9 milliards d'euros en 10 ans pour produire de l'hydrogène décarboné.

L’Europe ne jure plus que par l’hydrogène. Après l’Union européenne, l’Allemagne, la France, au tour de l’Espagne de se lancer sur la trace du vecteur énergétique miracle. Mardi 6 octobre, le gouvernement espagnol a présenté sa feuille de route pour un hydrogène renouvelable.

300 à 600 MW en 4 ans

Madrid estime que l’Espagne ne pourra atteindre la neutralité carbone sans recourir à hydrogène vert. Le plan soutenu par la ministre de la transition écologique, Teresa Ribeira, prévoit la mise en service de 4 GW de puissance d’électrolyse d’ici à 2030. En 2024, le gouvernement espagnol estime que 300 à 600 MW seront déjà opérationnels.

Un quart du gaz ainsi produit sera dédié à l’industrie. Le reste sera consommé par une flotte de 5.000 véhicules légers, de 150 bus et des locomotives assurant deux lignes de chemin de fer. Des engins de manutention portuaire et aéroportuaire à l’hydrogène pourraient aussi être testés à cette occasion. Le montant total de l’investissement pourrait s’élever à près de 9 milliards d’euros sur 10 ans, dont une bonne part sera d’origine privée.

l'électrolyseur de Puertollano

Message reçu. Ces dernières semaines, le pétrolier Repsol et l’électricien Iberdrola ont annoncé le démarrage de la construction de deux unités de production d’hydrogène. Alimenté par une centrale photovoltaïque de 100 MWc, l’électrolyseur de Puertollano (Iberdrola) devrait afficher une puissance de 20 MW. L’électricien basque s’apprête à débourser 150 M€ pour cette installation pilote qui servira tout à la fois à produire et stocker de l’électricité renouvelable et à fournir de l’hydrogène à une usine d’engrais.