Indicateurs européens sur l'énergie

Le 13 décembre 2007 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Part des énergies renouvelables dans la consommation électrique (2004)
Les parts d'énergie renouvelable (ENR) dans la consommation électrique –importations et exportations d'électricité incluses– varient entre 60% (Autriche) et 0% (Chypre et Malte). La moyenne européenne est de 13,8%, soit 8,3% pour l'hydroélectrique et 5,5% pour les autres ENR. On peut répartir les pays membres de l'UE à 25 en quatre groupes. Autriche, Lettonie et Suède constituent le trio de tête. Le second groupe correspond aux pays dont la part d'EnR varie entre 25 et 30%: Slovénie, Finlande, Danemark et Portugal. Dans le troisième groupe, Espagne, Italie, Slovaquie, France, Allemagne et Grèce sont les Etats dont la part d'EnR atteint entre 7 et 18%. Pays-Bas, Irlande, République tchèque, Royaume-Uni, Lituanie, Luxembourg, Hongrie, Belgique, Pologne, Estonie, Chypre et Malte constituent le dernier groupe, consommant entre 0 et 5,6% d'électricité d'origine renouvelable. Le Danemark est le pays membre où la part d'EnR, hors hydroélectricité, est la plus grande, soit 27%. Tout comme les Pays-Bas, le Luxembourg et la Belgique, à un moindre niveau.

Origine des énergies renouvelables et part dans la consommation totale d'énergie (2004)
Entre 1990 et 2004, la part d'énergies renouvelables est passée de 4,4 à 6,3% (chiffres UE-25) dans la consommation totale d'énergie, selon Eurostat. La biomasse et les déchets comptent pour la plus grande part, et sont passés de 2,7 à 4,1%. Vient ensuite l'hydroélectricité, dont la part est restée stable pendant 14 ans (1,5%). La part de la géothermie est passé de 0,2 à 0,3%, l'éolien de 0 à 0,3%. Quant au solaire, sa part a très peu grimpé, de 0,01% à 0,04%.

Emissions de gaz à effet de serre (2005)
Selon l'Agence européenne pour l'environnement (AEE), l'UE-27 a émis 5.177 millions de tonnes équivalent CO2, dont 4.192 millions pour l'UE-15. Cela représente une baisse de 8% par rapport à 1990 pour l'UE-27 et de 1,5% pour l'UE-15. Pour comparaison, les Etats-Unis ont rejeté 6.242 millions de tonnes équivalent CO2.




Sources: Agence européenne pour l'environnement, Europa, le portail de l'Union européenne