Gaz à effet de serre: l’Europe inflexible

Le 14 avril 2005 par Bertrand Beauté
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
drapo europe
drapo europe
La Commission européenne a décidé mardi 12 avril d’engager des procédures contre le Luxembourg, Malte et la Pologne. Ces trois Etats membres n’ont pas communiqué les données concernant leurs émissions de gaz à effet de serre en 2003, alors qu’ils devaient les soumettre avant le 15 janvier. Le même jour, l’Union européenne (UE) a rejeté la demande du Royaume-Uni d’augmenter ses quotas d’émission de CO2. Le Plan national d’allocations de quotas (Pnaq) du Royaume-Uni, accepté par Bruxelles en juillet 2004, prévoyait l’octroi aux entreprises établies sur le territoire britannique de quotas correspondant à 736 millions de tonnes équivalent CO2, sur la période 2005-2007. Les autorités du Royaume-Uni ont demandé que ces quotas d’émission soient portés à 756 millions. Requête jugée irrecevable par la Commission. Le Royaume-Uni aurait toutefois déjà annoncé qu’il contesterait cette décision devant la Cour européenne de justice.