Fossil Award: l’Arabie saoudite entre dans la légende

Le 07 décembre 2015 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Ali al-Naïmi
Ali al-Naïmi

Et le gagnant est… l’Arabie saoudite! Pour la troisième journée consécutive, le Royaume wahhabite s’est vu décerner, lundi 7 décembre, un «Fossil of the Day Award» par le Climate Action Network (CAN), pour sa défense des énergies fossiles.

«Nous ne devrions pas faire de discriminations entre les différents types d’énergie»: étonnante remarque que celle d’Ali al-Naïmi, ministre saoudien du pétrole, peu enclin à voir un monde 100% énergies renouvelables. Ce qui tranche avec l’esprit de ce 8e jour de COP 21, qui a vu plusieurs annonces en leur faveur.

La deuxième place revient aux Etats-Unis, qui «insistent désormais pour que les pays vulnérables [au réchauffement] retirent la question des compensations de la table des négociations et qu’ils ne l’y remettent plus jamais», dénonce le CAN, qui y voit une négation de l’esprit même des négociations.