Evaluation de risques liés à la diffusion du virus Schmallenberg en France : avis de l'Anses

Le 05 juin 2014 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Publié le 26/05/2014 Anne Rambaud

Animaux et alimentation animale > Maladies animales
 
Un rapport et un avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) concernant l’évaluation de risques liés à la diffusion du virus Schmallenberg en France, ont été publiés le 14 mars 2014.
L'Anses souligne que des progrès restent à faire dans la connaissance du virus Schmallenberg et conclut qu'en l'absence de vaccination à grande échelle, le risque de persistance du virus en France semble élevé. Selon l'Agence, il est probable qu'un certain équilibre enzootique soit atteint avec des variations saisonnières et/ou l'apparition fréquente de pics enzootiques. 
Quant à la surveillance du virus, l'Anses recommande de détecter annuellement et localement ses éventuelles circulations. 
 
Pour mémoire, la surveillance du virus Schmallenberg (SBV) a pris fin en France avec la note de service du ministère de l'agriculture de l'agroalimentaire et de la forêt.DGAL/SDSPA/SDASEI/N2012-8202 du 10 octobre 2012.
 
Sources : Rapport de l'Anses sur l’évaluation de risques liés à la diffusion du virus Schmallenberg en France": bilan et perspective, publié le 14 mars 2014