Environnement: davantage de pubs «disproportionnées» en 2019

Le mardi 08 septembre 2020 à 16h 48 par Stéphanie Senet
L'une des publicités dont le message est jugé "excessif"
L'une des publicités dont le message est jugé "excessif"

Le bilan publié le 7 septembre par l’Ademe et l’ARPP montre que les publicitaires ont plus mal respecté la recommandation « Développement durable » en 2019.

Extrait : L’an dernier, le greenwashing a fait florès sur les écrans publicitaires. Selon le bilan Ademe-ARPP, 11,6% des publicités liées au développement durable[1] n’ont pas respecté les recommandations de l’Autorité de régulation...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus