EDF s’inquiète de la loi sur l'eau

Le 01 avril 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Selon le journal La Tribune, EDF s'inquiète des conséquences financières induites par le projet de loi sur l'eau. Le texte impose en effet une réserve de 10% du débit moyen des cours d'eau afin de protéger la continuité biologique. Selon un document EDF, cité par notre confrère, cette mesure «se traduira par une perte de 2,3 térawatts-heure (TWh) d'énergie renouvelable dont 1,7 TWh de production de pointe», soit une diminution de 5% de la production hydroélectrique et une baisse de 15% de la production de pointe. Selon l'entreprise publique, cette loi va à l'encontre de la loi sur l'énergie votée mardi 29 par les députés en seconde lecture.

Il pourrait en coûter à EDF environ 360 millions d'euros par an. Un poids qui préoccupe l'entreprise, d'autant plus qu'elle se trouve à l'aube de son introduction en bourse, qui devrait s'effectuer cet automne.