EDF ne stockera pas ses combustibles usés en bord de Loire

Le 01 juillet 2020 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Les piscines de refroidissement des centrales françaises seront pleines vers 2025.
Les piscines de refroidissement des centrales françaises seront pleines vers 2025.
VLDT

L'électricien entend désormais construire sa super piscine de refroidissement à proximité de l'usine de retraitement de La Hague.

 

François Bonneau peut être satisfait. Le président de la région Centre-Val-de-Loire n’aura pas à ferrailler davantage contre le projet de super piscine d’EDF. En début de semaine, l’électricien a confirmé qu’il renonçait à construire sur le site de sa centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (18) une installation pour refroidir une partie des combustibles usés de son parc.

10.000 tonnes de combustible

Devant anticiper le remplissage des piscines de refroidissement de ses centrales, pour 2025, l’opérateur historique entend mettre en service une super piscine centrale, capable d’abriter jusqu’à 21.000 assemblages de combustible usé, soit 10.000 tonnes d’uranium enrichi. Unique en France, cette installation devait être construite à Belleville. Une option abandonnée, au vu des résultats de l’étude préliminaire, a indiqué EDF, mardi 30 juin.

L’exploitant a commandé une étude de faisabilité à Orano, en vue d’implanter sa piscine à proximité de l’usine de retraitement des combustibles de La Hague (50). Le rapport doit être rendu d’ici la fin de l’année.

Incendie à Creys-Malville. Un incendie s'est déclaré, le 30 juin, dans le bâtiment réacteur (en cours de démantèlement) de l'ancienne centrale nucléaire de Creys-Malville. Le feu s'est déclaré dans l'atelier de découpe, situé sur la partie supérieure de la cuve du réacteur, déchargé de son combustible. Le feu a été maîtrisé en deux heures. Deux techniciens ont été intoxiqués par les fumées. L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) indique n'avoir relevé aucune anomalie radiologique.