Dominique Dron limogée

Le 02 novembre 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La chasse aux sorcières, c'est maintenant ?
La chasse aux sorcières, c'est maintenant ?

La Commissaire général au développement durable n’aura pas fait de vieux os à son poste. Dix-huit mois après sa nomination, Dominique Dron a été débarquée par la ministre de l’écologie. La décision devrait être rendue publique, lors d’un prochain conseil des ministres.

A quelques semaines de l’ouverture du débat national sur la transition énergétique, la nouvelle peut surprendre. Comme conseillère de Jean-Louis Borloo, l’ancienne directrice générale de l’Ifremer avait porté à bout de bras le Grenelle Environnement ; un exercice de concertation pourtant assez proche de celui du débat sur l’énergie.

Âgé de 52 ans, Dominique Dron est ingénieure général des Mines. Avant d’intégrer l’hôtel de Roquelaure, elle a exercé diverses fonctions, dont directrice du développement de l’Ademe et présidente de la mission interministérielle de l’effet de serre.

Le nom de son successeur n’est pas encore connu.