Des lave-linge de moins en moins durables

Le 24 septembre 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Une durée de vie qui prend l'eau
Une durée de vie qui prend l'eau

 

La durée d’usage des lave-linge s’est réduite de 10 à 7 ans, entre 2010 et 2018, indique un rapport publié le 23 septembre par l’association Halte à l’obsolescence programme.

 

Alors que le projet de loi contre le gaspillage et pour une économie circulaire entame son parcours parlementaire au Sénat, l’allongement de la durée de vie des produits s’invite dans le débat par la petite porte. Celle d’un rapport publié par une ONG –Halte à l’obsolescence programmée- démontrant que la durée de vie des lave-linge fond comme neige au soleil. Dans le passé, HOP avait notamment épinglé les cartouches d’imprimante d’Epson, dont le prix augmente pour un volume d’encre en baisse.

 Trois ans de moins

Selon l’association, la durée de vie d’un lave-linge a été réduite de 3 ans en 8 ans. Ce n’est pas tout: plusieurs pièces essentielles à son bon fonctionnement (cartes électroniques, roulements et charbons moteur) sont de plus en plus chères et inaccessibles pour un grand nombre de marques, dont LG et Samsung.

Obsolescence programmée ?

«Les cas d’irréparabilité peuvent être interprétés comme de l’obsolescence programmée technique indirecte», affirme HOP, qui a déjà déposé plusieurs plaintes pour obsolescence programmée, contre Epson et Apple.  La loi française a en effet reconnu qu’il s’agissait d’un délit dans la loi sur la transition énergétique.

Le projet de loi contre le gaspillage et pour une économie circulaire prévoit la mise en place d’un indice de réparabilité obligatoire pour les produits électriques et électroniques dès 2020. Un indice inefficace s’il ne s’accompagne pas de pièces de rechange disponibles et bon marché.