De la géothermie pour le futur village olympique

Le 07 septembre 2020 par Victor Miget
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le secteur D du Village à Saint-Ouen-sur-Seine.
Le secteur D du Village à Saint-Ouen-sur-Seine.
DR

 

Engie Solutions va déployer un réseau de chaleur et de froid alimenté par de la géothermie pour le futur Village des athlètes des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Thomas Guéant, expert projet géosciences, chez ENGIE Solutions nous en dit plus.

 

Comment fonctionne ce réseau de chaleur ?        

Pour alimenter en chaud et en froid le village olympique et paralympique et répondre aux enjeux de développement du quartier Pleyel (les bâtiments seront reconvertis à l’issue des jeux ndlr), nous allons construire une géothermie à faible profondeur(70 mètres) qui sera composée de trois puits producteurs et 8 puits de réinjection. Des thermo-frigo-pompes (capables de produire de la chaleur ou du froid) et des pompes à chaleur seront installées pour valoriser l’énergie thermique et assurer une production de chaud et de froid.

L’extension du réseau sera maillée avec les réseaux de chaleur de Paris et de Plaine Commune Energie, alimentés à plus de 50% en énergie renouvelable, qui joueront un rôle d’appoint et de secours en cas de pic de consommation.

Le nouveau réseau de chaleur et de froid permettra au village des athlètes et à la future ZAC Pleyel de bénéficier d’une énergie locale et renouvelable, issue à 68% de la géothermie. Cette formule tire profit des ressources existantes du territoire tout en réduisant l’impact carbone de la structure. De plus, le raccordement du réseau avec ceux du Syndicat Mixte de la Géothermie (SMIREC) et de la Compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU) permettra de valoriser le chaud et le froid des installations et éviter la multiplication des centres de production.

Près de 70% de l’énergie du village des athlètes sera d’origine géothermique. Quelle énergie pour les 30% restant ?

Les 30% restant, employés en cas d’appoint de secours, fourniront de la chaleur via des chaudières gaz ou via un branchement au réseau de chaleur de la CPCU ou au réseau de Plaine Commune Energie. Pour la production de froid, nous recourrons à des groupes froids (pompes à chaleur etc. ndlr).

Quel est le calendrier ?

Le forage des puits débutera au mois de décembre 2020 pour une durée de 6 mois. La pose du réseau géothermal de chaud et froid est en cours. La livraison des différents équipements de chaud et de froid dans les sites de production est prévue en 2022. La mise en service est prévue pour le troisième trimestre 2023.