Coup de pouce financier aux énergies marines et fluviales

Le 22 décembre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le gouvernement vient d'attribuer 4 M€ à la recherche sur les énergies marines.
Le gouvernement vient d'attribuer 4 M€ à la recherche sur les énergies marines.
DCNS

Le gouvernement et le commissariat général à l’investissement annoncent, ce mardi 22 décembre, l’attribution de 4 millions d’euros d’aides du programme des investissements d’avenir (PIA) aux 8 lauréats de l’appel à projets «Instituts pour la transition énergétique, édition 2015» pour le développement des énergies marines renouvelables.

Les projets retenus sont:

  • HYD2M/Physic/Thymote (caractérisation et modélisation de différents aspects complémentaires de la ressource hydrolienne au raz Blanchard);
  • Trophik (modélisation du rôle des éoliennes offshore dans la modification du fonctionnement des réseaux trophiques côtiers et dans le cumul d’impacts);
  • Benthoscope 2 (surveillance des impacts des énergies marines renouvelables sur le compartiment benthique);
  • Induscol (durabilité des structures multi-matériaux collés dans les énergies marines renouvelables);
  • Eolink (nouveau concept d’éolienne flottante de grande taille);
  • Omdyn (développement de câbles ombilicaux dynamiques);
  • 3MDDTA (modélisation 3D de parcs hydroliens marins);
  • Hyudrofloelflu (développement d’une technologie innovante d’hydrolienne fluviale).

Un nouvel appel à projets, d’un montant de 3 M€, sera lancé par l’Agence nationale de la recherche (ANR) au premier trimestre 2016, indique le ministère de l’écologie dans un communiqué. Au total, une enveloppe de 10 M€ sur trois ans a été prévue pour soutenir le développement des énergies marines renouvelables dans ce cadre.