Climat: jusqu’où sommes-nous prêts à changer de comportement ?

Le mardi 12 janvier 2021 à 17h 38 par Valéry Laramée de Tannenberg
Les Français n'envisagent pas facilement de se passer de viande pour le climat.
Les Français n'envisagent pas facilement de se passer de viande pour le climat.
VLDT

Une très large majorité d’Européens, d’Américains et de Chinois considèrent qu’un changement de comportement individuel peut influer sur le climat. Ils sont nettement moins nombreux à vouloir le faire, souligne une étude de la Banque européenne d’investissement (BEI).

Extrait : Faisons un rêve. La France augmenterait son ambition climatique. Plutôt que de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (Ges) de 40 % entre 1990 et 2030, le pays-hôte de la COP 21 allégerait son bilan carbone de 55%. La...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus