Chers collègues du JDLE

Le 29 janvier 2021 par Olivier Schneid
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Des poubelles, mais pas seulement.
Des poubelles, mais pas seulement.

La presse spécialisée doit continuer à exister, estime le journaliste Olivier Schneid.

Une belle aventure de presse s’arrête prématurément, et il y a différentes manières de formuler des adieux : s’attrister du vide que le disparu va laisser; se souvenir des bons moments qu’on a passés avec lui. On peut bien sûr allier les deux. Chacun placera le curseur où il l’entend.

traiter les sujets absents

Merci à la rédaction du Journal de l’environnement (JDLE) pour sa couverture exhaustive de l’actualité, à la fois pertinente et impertinente, deux qualités consubstantielles au journalisme. Merci de sa qualité de traitement de sujets trop souvent absents des médias généralistes, par conséquent, des préoccupations du grand public, par ricochet, de celles d’une grande partie de la classe politique.

La presse spécialisée doit continuer à exister.

Longue vie professionnelle à vous, Stéphanie, Romain, Victor et Valéry.