Bruxelles lance une consultation sur les émissions de la marine

Le 20 janvier 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

Après les avions, les bateaux. Quelques jours à peine après que l’aviation commerciale a intégré le système européen d’échange de quotas d’émission de gaz à effet de serre (l’ETS), Bruxelles s’attaque à la marine marchande.


Jeudi 19 janvier, la direction à l’action climatique a lancé une consultation publique. Son but affiché: collecter les bonnes pratiques pour réduire l’empreinte carbone du fret maritime. Selon les calculs de l’Organisation maritime internationale (OMI), le transport maritime émet l’équivalent de 3% du tonnage des gaz à effet de serre anthropiques. Mais, en raison du développement du commerce mondial, ce bilan carbone est appelé à doubler d’ici 2050.
 

L’OMI s’étant avéré incapable d’imposer la moindre contrainte carbone aux armateurs (ce que lui enjoint pourtant le protocole de Kyoto), la Commission européenne veut appliquer à la marine marchande la peine qu’elle a déjà infligée à l’aviation commerciale. Ce qui n’empêche pas de prendre l’avis des parties prenantes avant de légiférer. La consultation s’achève le 12 avril prochain.