La Bretagne dévoile sa stratégie Hydrogène

Le 29 octobre 2020 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
L'exécutif régional sur un prototype de catamaran à propulsion hydrogène.
L'exécutif régional sur un prototype de catamaran à propulsion hydrogène.
DR

Au menu : production d’hydrogène et spécialisation dans le maritime.

Les plans hydrogène se succèdent à grande vitesse. Après le plan français et les appels à projets de l’Ademe, place à la Bretagne. Le 28 octobre, le conseil régional de Bretagne a dévoilé sa feuille de route hydrogène. La région à l’hermine se donne 10 ans pour devenir, sans surprise, une région leader sur le marché des applications de l’hydrogène renouvelable.

D’ici à 2030, l’équipe présidée par Loïg Chesnais-Girard veut inaugurer 8 boucles locales de production d’hydrogène bas carbone pour alimenter 400 véhicules dès 2025. Le plan prévoit la construction de 3 «écosystèmes portuaires » pour produire de l’hydrogène carburant pour des navires.  

8 opérations

Concrètement, la Région va lancer des appels à projets annuels (2020, 2021, 2022 et 2023) de boucles locales de production et de distribution d’hydrogène. L’exécutif prévoit un budget de 10 M€ pour participer aux financements de ces 8 opérations. D’autres crédits pourront être trouvés via le programme européen Feder ou les appels à projets de l’Ademe.

Dans cette optique, la région mobilisera son agence Bretagne-Développement-Innovation pour apporter des aides au montage de projets.

La région prévoit aussi de convertir à l’hydrogène sa flotte de vedette, caboteur, roulier et barges. Les premières études de faisabilité devraient être prochainement lancées.