Black Friday : des députés veulent faire appliquer la loi

Le 09 novembre 2020 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La campagne d'Amazon lancée et retirée
La campagne d'Amazon lancée et retirée

Dans un courrier adressé ce 9 novembre au Premier ministre, 23 députés demandent au gouvernement d’appliquer l’interdiction des publicités liées au Black Friday prévue par la loi Agec.

La campagne publicitaire «Black Friday avant l’heure», lancée le 26 octobre par le géant du commerce en ligne Amazon est tout simplement illégale. C’est ce que rappellent à Jean Castex 23 députés, dont Delphine Batho, Matthieu Orphelin, Frédérique Tuffnell, et Dominique Potier, alors que le Black Friday doit se tenir le 27 novembre.

L’article 12 de la loi Agec du 10 février 2020 considère en effet comme trompeuses les pratiques commerciales ayant pour objet, «dans une publicité, de donner l’impression, par des opérations de promotion coordonnées à l’échelle nationale, que le consommateur d’une réduction de prix comparable à celle des soldes, en dehors de la période légale». Une infraction passible de deux ans de prison et d’une amende dont le montant peut représenter 10% du chiffre d’affaires annuel moyen de l’entreprise.

Si Amazon a annoncé la suspension de cette campagne, à la demande de la ministre en charge de l’industrie le 31 octobre, il n’a pas pour autant suspendu son opération commerciale de sa plateforme de commerce en ligne.