Bio: Carrefour rachète Bioc’Bon

Le 03 novembre 2020 par Stéphanie Senet et Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La centaine de magasins urbains tombent dans l'escarcelle du distributeur.
La centaine de magasins urbains tombent dans l'escarcelle du distributeur.
Bioc'Bon

Le géant de la grande distribution renforce ses positions dans le bio français et européen.

Carrefour avait annoncé, en 2018, d’importants investissements dans la bio. Le premier distributeur européen tient ses promesses. Lundi 2 novembre, le tribunal de commerce de Paris a retenu son offre de reprises de Bio c’Bon.

Le géant de la grande distribution va reprendre le réseau de 121 magasins de l’enseigne spécialisée dans les produits issus de l’agriculture biologique, ainsi que la quasi totalité de l’effectif, soit plus de 1.000 salariés. Biocoop et le groupe Zouari, actionnaire des surgelés Picard, étaient également sur les rangs.

Dans un communiqué, Carrefour précise que le montant de son investissement est de 60 millions d’euros.

objectif : 5 milliards d'euros

En intégrant la galaxie Carrefour, Bioc’bon rejoint les marques So.bio (23 magasins) et BioAzur (5 magasins), ainsi que les réseaux de vente en ligne de produits bio Greenweez et Planeta Huerto (Espagne).

Le groupe Carrefour s’est fixé pour objectif de proposer, a minima, 20% des rayons alimentaires seront occupés par des produits issus de circuits courts. Dans certaines régions, le taux pourra atteindre les 50%.

En 2022, le distributeur prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 5 Md€ dans le bio: 4 fois plus qu’en 2016.

La grande distribution maintient son hégémonie sur les produits bio, avec 55% des parts de marché en France en 2019, devant les magasins spécialisés (28%), la vente directe (11%) et les petits commerçants (6%), selon l’Agence Bio.