Belgique: les 4 saisons sont bien vertes

Le 01 octobre 2020 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Les écologistes raflent 5 des 20 portefeuilles.
Les écologistes raflent 5 des 20 portefeuilles.
DR

Les deux partis écologistes placent 5 des leurs dans le nouveau gouvernement fédéral.

Les politiciens belges ont le génie des noms de gouvernement. Ces dernières années, le royaume a vu passer le Petit olivier, l’arc-en-ciel, l’orange sanguine, le coquelicot, la coalition suédoise (ou bourguignonne ou portugaise). Place désormais à Vivaldi ! 

Regroupant les familles socialiste, libérale, écologiste et les chrétiens-démocrates flamands, la coalition Vivaldi prend officiellement le pouvoir fédéral, ce 1er octobre. Le surnom de cette coalition vient des couleurs des partis qui le composent (rouge, orange, vert et bleu), évoquant les 4 Saisons du compositeur vénitien.

Dirigé par l’ancien ministre des finances, le libéral Alexander De Croo, le nouveau gouvernement belge pourra s’appuyer sur une majorité de 87 sièges sur les 150 du parlement fédéral.

le quart de l'équipe

Conséquence de imposantes marches pour le climat belges de l’année passé, le gouvernement De Croo comporte pas moins de 5 ministres écologistes, sur 20 portefeuilles.

L’ancien journaliste Georges Gilkinet (Ecolo) devient vice-premier ministre et ministre de la mobilité. L’avocate Tinne Van der Straeten (Groen) décroche le portefeuille de l'énergie. La co-présidente du parti Ecolo, Zakia Khattabi, sera la ministre de l'Environnement, du climat et du Green Deal.

La députée Sarah Schlitz (Ecolo) hérite du secrétariat d’État à l’égalité des genres, des chances et de la diversité.

La professeur de gynécologie Petra De Sutter (Groen) devient ministre de la fonction publique et des entreprises. C’est la première fois qu’une personne transgenre devient ministre fédéral, outre-Quiévrain.