Baisse des émissions des sites soumis à l’ETS

Le 15 mai 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
-2% d'émission pour l'industrie lourde européenne.
-2% d'émission pour l'industrie lourde européenne.

 

Les émissions de gaz à effet de serre (GES) des 12.000 sites soumis au système d’échange de quotas d'émission (Seqe) de l’Union européenne ont diminué de plus de 2% l’an dernier, indique Bruxelles dans un communiqué.

 

«Bien que l'économie européenne soit en expansion, les émissions vérifiées de gaz à effet de serre provenant de ces installations ont été ramenées à 1.889 milliards de tonnes équivalent CO2 l'an dernier, soit plus de 2% de moins qu’en 2010.»

 

Si l’année 2011 marque l’entrée de l’aviation commerciale dans le SEQE (ETS dans le jargon communautaire), elle est aussi remarquable par la quantité de crédits internationaux utilisés par les industriels européens. Résultat: le surplus de quotas d’émission européens est désormais estimé à 900 millions d’unités.

 

Ce qui ne risque pas de faire remonter les prix du carbone européen.