Assemblée citoyenne : un week-end pour revisiter la PAC

Le 25 septembre 2020 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
140 citoyens vont définir les grandes lignes du contrat social de la PAC
140 citoyens vont définir les grandes lignes du contrat social de la PAC

Sur le modèle de la Convention citoyenne pour le climat, 140 Français tirés au sort vont plancher, ce week-end, sur les principes de la future politique agricole commune (PAC).

La première assemblée citoyenne pour l’agriculture (ACA) est officiellement lancée ce 25 septembre à 18h à Paris par les ministres de l’agriculture, de la transition écologique et de la participation citoyenne. Imaginée dans le cadre du débat public organisé autour de la réforme la PAC (ImPACtons !), ouvert le 23 février dernier, elle réunit pendant 2 jours 140 citoyens tirés au sort. Leur mission ? Définir les grandes lignes d’un «nouveau contrat social de la PAC», selon la Commission nationale du débat public (CNDP), organisatrice de l’opération.

Un comité d’experts

Comme son homologue climatique, l’ACA va réaliser une série d’auditions et de délibérations. Elle est accompagnée dans sa mission par un comité d’experts composé de Cécile Détang-Dessendre, directrice scientifique adjointe de l’Inrae en charge de l’agriculture, du géographe Olivier Lazzarotti, professeur à université de Picardie-Jules Verne, du directeur général d’AgroParisTech Gilles Trystram et du sociologue François Purseigle.

Point final en décembre

Un compte-rendu d’étape du débat national, le premier du genre en France sur l’agriculture, avait été publié le 29 juin. Les débats régionaux se poursuivent, de leur côté, du 30 septembre au 28 octobre. La synthèse définitive devrait être rendue au plus tard le 31 décembre 2020.