AMI Hydroliennes: l’Ademe a reçu 8 projets

Le 26 mai 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
8 groupes d'industriels ont déposé des projets de fermes sous-marines.
8 groupes d'industriels ont déposé des projets de fermes sous-marines.
Alstom

Dix jours après sa clôture, on en sait un peu plus sur l'appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour la construction de fermes-pilotes hydroliennes. Ce lundi 26 mai, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a annoncé, dans un communiqué, avoir reçu 8 projets

Clos le 16 mai, l’AMI a suscité «une forte mobilisation des acteurs de l'éolien en mer», a commenté l'Ademe, qui précise qu'elle présentera «d'ici la fin de 2014» les projets sélectionnés aux instances chargées d'attribuer in fine les fonds alloués à ces projets.

Deux sites ont été choisis pour accueillir ces parcs-pilotes, celui du Raz Blanchard (Basse-Normandie) et celui du Fromveur (Finistère). Chaque ferme comportera de 3 à 10 hydroliennes d'une puissance comprise entre 1 et 2 mégawatts chacune.

Parmi les industriels ayant déposé des projets figurent notamment EDF Energies nouvelles associé à DCNS, ou encore GDF Suez, associé à Alstom pour un projet au Raz Blanchard, et associé à Sabella pour un projet à Fromveur.

Les hydroliennes sont des turbines qui exploitent les courants marins pour produire de l'électricité.