Allemagne: RWE ne veut pas fermer sa centrale nucléaire

Le 01 avril 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article

 

Le groupe énergétique allemand RWE a déclaré jeudi soir 31 mars qu'il allait déposer une plainte contre l'Etat allemand de Hesse qui a demandé un arrêt de trois mois de la centrale nucléaire de Biblis B (un réacteur à eau sous pression de 1.300 mégawatts électriques -MWe) dans le cadre d'un moratoire. Un porte-parole de RWE a salué l'utilité des contrôles de sécurité prévus, mais il a déclaré que l'arrêt provisoire devait être justifié juridiquement. De son côté, E.ON a précisé qu'il ne prévoyait pas de porter plainte contre l'Etat. Il est pour sa part contraint à fermer deux de ses réacteurs nucléaires également pendant trois mois.

 

Jeudi, l'Allemagne a annoncé qu'elle allait accroître les exigences de sécurité pour ses 17 centrales nucléaires. Le gouvernement veut s'assurer qu'elles peuvent résister à des accidents d'avion et des tremblements de terre. Après la catastrophe nucléaire au Japon, le gouvernement allemand avait demandé l'arrêt de 7 réacteurs du pays. Ces derniers –ce sont les plus vieux- vont être soumis à des tests de sécurité. Le 22 mars dernier, Angela Merkel avait envisagé de prolonger le moratoire sur les vieilles centrales nucléaires allemandes.